Home / Nouvelles / «Le Brésil pourrait devenir notre premier marché», Nicolas Geiger, L’Occitane

«Le Brésil pourrait devenir notre premier marché», Nicolas Geiger, L’Occitane

Nicolas Geiger, L’Occitane en Provence

Nicolas Geiger, L’Occitane en Provence

Premium Beauty News – C’est déjà une longue histoire entre L’Occitane et le Brésil!

Nicolas Geiger – Nous avons été parmi les premiers à miser sur ce pays en créant une joint-venture en 1995 avec un partenaire local. En 2005, l’économie a commencé à se développer rapidement et nos ventes et nos investissements ont été stimulés. Nous avons acheté la totalité de la filiale en 2009; Il y avait alors 45 magasins L’Occitane en Provence dans tout le pays.

Premium Beauty News – Où en êtes-vous?

Nicolas Geiger – Nous avons environ 100 points de vente L’Occitane en Provence sur l’ensemble du territoire, à la fois des magasins à 100% et des franchises. Ensuite, il y a 30 points de vente pour L’Occitane au Brésil ; le premier magasin a été ouvert il y a un an. Cette marque est principalement présente à Sao Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte, mais elle se répand rapidement. Les directeurs de centres commerciaux doivent nous connaître mieux et ils nous aiment bien. Bien entendu, nous avons de bons arguments et notre meilleur magasin a enregistré une augmentation de 25% de ses ventes en 2013.

Premium Beauty News – Comment décririez-vous le marché brésilien?

Nicolas Geiger – Passionnant et dynamique, mais aussi complexe car très fermé et compétitif. D’une part, le système fiscal brésilien entraîne des coûts supplémentaires énormes pour les produits importés. En revanche, le marché est très concentré, avec de grands groupes tels que Natura, Avon ou Boticario. Juste pour vous donner une idée, la marque O Boticario à elle seule compte environ 3 600 points de vente. Pour réussir et se faire une place parmi les acteurs locaux, il faut donc avoir une réelle offre à faire. Notre expérience de 19 ans est un atout considérable de ce point de vue. Nous avons beaucoup appris, y compris des erreurs passées.

Pour continuer à se développer, il nous semblait essentiel de produire sur une base locale; D’où le lancement de la marque L’Occitane au Brésil . Cela n’a pas été réalisé sans difficulté, notamment pour trouver un partenaire industriel répondant à nos exigences de qualité et qui accepterait de produire dans nos quantités actuelles des coûts qui resteraient compétitifs.

Quoi qu’il en soit, avec une croissance de 20% en 2013, nous sommes le marché à la croissance la plus rapide du groupe. Le Brésil est actuellement le 6ème ou le 7ème marché pour L’Occitane, et nous visons à le faire en premier . La prochaine étape sera donc l’ouverture d’un laboratoire de recherche et développement au Brésil.

Premium Beauty News – Quelles sont vos forces sur ce marché?

Nicolas Geiger – Ici, au Brésil, L’Occitane est traditionnellement considérée comme une marque d’articles de toilette et de parfum. Par exemple, notre ligne de toilette plus premium La Collection de Grasse a connu un grand succès, tout comme le parfum Cherry Blossom issu de la ligne «classique», avec un seul ingrédient en surbrillance. Mais notre crème de soin Divine est également très populaire ici: elle fait partie de notre Top 5 en termes de ventes.

Cependant, notre force réside davantage dans l’histoire racontée par nos produits. Nous investissons beaucoup dans la formation pour transmettre et faire partager l’amour de la tradition et des ingrédients que nous utilisons. Les consommateurs brésiliens apprécient également la traçabilité de ces ingrédients.

Premium Beauty News – La création de L’Occitane au Brésil n’a-t-elle pas eu un impact sur les ventes de L’Occitane en Provence ?

Nicolas Geiger – Il y a une petite perte de parts de marché, mais ces marques ne ciblent pas exactement les mêmes consommateurs. L’Occitane en Provence vise les femmes de 35 ans et plus, alors que « au Brésil » vise les 25 ans et plus.

About admin

Check Also

Dagmar Chlosta, Schwan Cosmetics: «Nous devons repenser notre stratégie!»

Premium Beauty News – Vous avez été nommé Chief Market Officer du groupe Schwan Cosmetics …