Home / Nouvelles / «Les applicateurs sont devenus indispensables à la réussite d'un produit cosmétique», Renaud van den Berg, Cosmogen

«Les applicateurs sont devenus indispensables à la réussite d'un produit cosmétique», Renaud van den Berg, Cosmogen

Renaud van den Berg, Cosmogen

Renaud van den Berg, Cosmogen

Premium Beauty News – Vous prenez le contrôle de Cosmogen depuis quelques mois maintenant. Quels sont vos principaux objectifs stratégiques?

Renaud van den Berg – Notre objectif principal est de continuer à développer ce que Cosmogen est devenu ces dernières années, c’est-à-dire une entreprise plutôt axée sur le développement de produits innovants, en particulier des applicateurs, plutôt que sur le trading pur. Nous souhaitons également devenir un véritable partenaire pour les marques, avec une réelle expertise en matière de conseil pour choisir le couple applicateur-conteneur. Aujourd’hui, notre activité de trading pur ne représente pas plus de 30% de notre chiffre d’affaires. Tout le reste provient de développements spécifiques, de nos conceptions enregistrées et brevetées ou de licences de brevets existantes.

Premium Beauty News – Il existe manifestement une variété croissante d’applicateurs sur le marché et beaucoup d’innovations dans ce domaine.

Renaud van den Berg – C’est une tendance de base. Les formulations cosmétiques sont de plus en plus variées et fragiles. Ils nécessitent de nouveaux systèmes d’application ainsi que des applicateurs plus protecteurs qui peuvent également améliorer l’efficacité de la formule.

Cela se traduit par un besoin croissant de conseils. Les formules étant de plus en plus complexes et le marché plus segmenté et naturellement innovant, l’application est devenue un métier à part entière et un élément clé du succès d’un produit cosmétique, qu’il s’agisse de protéger la formule, de faciliter son application, les mouvements des consommateurs évoluent ou produisent une action mécanique sur la peau. Cosmogen est désormais un expert reconnu sur ce marché, et nos clients, parmi lesquels se trouvent les principaux groupes mondiaux, nous écoutent lorsque nous leur offrons de véritables innovations.

Premium Beauty News – Avez-vous l’intention de développer une activité de production? C’est ce que certains de vos concurrents ont décidé de faire.

Renaud van den Berg – Nous n’avons pas le pouvoir d’investir dans la production. Cependant, nous avons nos propres moules et spécifications pour une grande partie de nos brevets. Nous renforçons donc notre contrôle sur la production et renforçons nos relations avec nos partenaires industriels. Cette stratégie nous permet également de bénéficier des technologies requises, là où elles se trouvent, en fonction de l’évolution de la demande de nos clients.

Premium Beauty News – Cosmogen possède des bureaux commerciaux en Europe, aux États-Unis et au Brésil. Quelles sont vos ambitions à l’échelle internationale?

Renaud van den Berg – Cosmogen bénéficie d’une croissance substantielle des exportations. En 2013, notre chiffre d’affaires a doublé au Brésil et représente aujourd’hui environ 15% de notre chiffre d’affaires . Notre équipe de vente internationale comprend deux personnes aux États-Unis, l’une pour la côte est, l’autre pour la côte ouest et une personne au Brésil . Nous gérons nos ventes en Europe depuis la France. Tout cela est supervisé par Mylène Meunier, qui est maintenant responsable de nos ventes mondiales.

Les marques purement chinoises se développent rapidement et certaines d’entre elles deviendront des groupes internationaux de premier plan. Je suis convaincu qu’une présence commerciale en Asie est essentielle. nous serons prêts d’ici la fin de l’année.

About admin

Check Also

Bretagne – une région à la tête de la cosmétique marine française

Station de biologie marine de Roscoff – Photo: © Fred Tanneau Une plongée dans l’écosystème …